bando-velo-Pour les infos concernant l'acquisition de tableau
veuillez cliquer  ici  ou sur "Contacter l'auteur"
▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄
C l i q u e r   s u r   l e s   i m a g e s   p o u r   a g r a n d i r.

B042Ne courez pas     B037VELO FRANCE-CHINE     B038CCV

 B040 2004     B041Dauphine libere 2004    BGUIDE-DES-ETAPES-1

 B039 2005    B050ON THE ROCK   BGUIDE-DES-ETAPES-2

course-pb

D036SS LES TILLEUL VERTS    Bavm    BF049VITRINE MAILLOTS

 BLanterne-rouge   BTour-sans-tabac   B045LUIS

seche-linge

DPLANCHE-TOTAL-MAILLOTS     D_DSF3933     D_DSF3932

 CPRA-LOUP  Colorado-Spring  BMT-VENTOUX

E_DSF3797   E035Tour de vendee   B048Pantani

E_DSF3796   WDaily-DEux   E_DSF3790

D_DSF3802   CEXPOMOBILE   ace

Triptik-sans-titre

CGEANT2   CTEMPS-FORTS-by-GLR

VELOS-BOULOGNE    ART-TOUR-2012

BOUTIK29  BOUTIK-13  BOUTIK20

Les œuvres de Laurent Melon sont protégées par l' ADAGP.
Crédit photo : Rémy Vallée.
Pour les infos concernant l'acquisition de tableau ou de reprographie,
veuillez cliquer  ici  ou sur "Contacter l'auteur".

Bando-market

Exposition des originaux
de la "Galerie des Cyclistes" by Laurent Melon
pour
"La Légende des Géants"
Samedi 20 juillet 2013 de 14H00 à 19H00
au Vélodrome Jacques-Anquetil
Ex-Cipale - 47, avenue de Gravelle - PARIS 75012

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Le Musée National du Sport donne le pinceau
à Laurent Melon qui traduit la mutation du Tour de France...

Exposition virtuelle sur :
http://jalbum.net/fr/browse/user/album/1372079

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Ça va ce matin ? … T’en tire une gueule !

"Moyen ! La glacière a encore été ouverte et mal refermée. Pour la fraîcheur faudra repasser...
C’est cuit ! : l'eau des glaçons en bouillon de poulet, le paquet de pain de mie gonflé à bloc, l’ensemble du pique-nique semble désolé de la perte du gâteau de Savoie et des morceaux de sucre, croulants sous les fraises qui d’habitude sont si fermes et si avenantes…

Et là ! c’est mon cœur qui parle.
Why?
Et puis si y’avait que ça !... et je parle au nom de l’ensemble des pièces indispensables au bon déroulement d’une journée au bord de la route du Tour ; transistor, journaux et parasol inclus dans le pack à la papa.

Les seuls moments où j’ai vu mère, tantes, cousines se poiler vraiment, c’est pas les jours de noces,  sous un sapin enrubanné, ni même avec un cornet de dragées pour fêter l’arrivée d’un têtard... ce sont des moments tendus du matin au soir, en passant par mille vaisselles et dix mille coups de sang... c’est traînant dans leurs pattes que parfois on s’en prend une à cinq branches, si on approche trop son doigt dans la mousse, et chlac !

Ouaih ça rigole pas en cuisine les fêtes à bon dieu ! Je me suis évité les premières et deuxièmes communions, tant pis pour la montre et pour la cordelette. Pour se consoler, il y a les flocons et le premier triton, et en plus ça brille, comme ces après-midi d’été au bord d’une nationale avec les femmes de la famille qui sont juste sublimes dans leurs robes légères, quand pour une fois ce ne sont pas les mains. 

C’est autour d’un apéritif interrompu cordialement par les klaxons des paquets de lessives géants qui roulaient à vive allure, collés de près par chocolat Poulain, pot de rillettes et gel douche que mes tantes s’encanaillaient. « Bon appétit » disaient-ils en ralentissant! A la votre la mère Denis, bonne route Obao! Elles ramassaient gros en échantillons, de quoi se laver pendant une semaine, ça déposait un peu le parfum du tour dans les cheveux, et c’était bien.
Est-ce pour me donner du courage, ce petit rosé de Provence ? Je parle pour aujourd’hui.

Trente années nous séparent depuis les noces de coton, et en plus il est tard mais pas encore l’heure du bourreau, ni du bureau, ni d’imbiber à en être moite. Que mes poches se rassurent, depuis tout la haut, le freezer a refait de la glace pour soigner les bobos parce que dans le genre égratignure, on ne flirt plus autour de l’hématome, me suture t-on à l’oreille, que de l’irritation. Taper sur cette course, c’est comme lever la main sur sa maîtresse, le chien y chope dans ma gamelle. Le tour, c’est pareil, mon os de juillet, mon os, Grrr.

Comment je vais dire à feu papa parti le jour de l’étape de repos, que son « Allez les gars ! », que les mecs qui passaient devant nous un par un étaient en fait des infréquentables, des voyous ?
Chantée par Philippe Clay, la chansonnette a de la gueule, interprétée avec une tonalité « Mon vieux », c’est le col roulé le jour de la fête nationale tellement ça caille au parloir.
C’est pas ça en principe un poste de télévision. Hier pourtant il criait de joie, ça chauffait beau fixe, et pis là…le baromètre a succombé vers tempête, un sacré penchant généralisé en flèche.

Why?

Aux infos, un bout de Ventoux damné monte au ciel en hélico, en boucle aussi des jeunes princes décolorés et des rois de tout poils se font ratiboiser la couenne. Les règles du cyclisme sont complexes et on nous parle de jeux de l’oie, tricheur fait la queue à confesse entre les crimes, les coups d’éclats, le maillot jaune entre deux flics, et le chanteur de Noir Désir dans la pampa! et Jaja t’as pissé quand ? quinze ans déjà !…ça sent fort le panda, pire que les chats .

« Ils ont jamais tué d'chats... ou alors y’a longtemps... ou y sentaient pas bon… »

Que certains retournent jouer avec leurs poules savantes, y’a de quoi lofter pendant deux mois,

TF1 a bien de la chance. Le tour, lui, à perdu sa voix.
Mais pas nous...
Why??
Because, vive le Tour de France !
Bonne journée d'avant Course!!"

WHY-Laurent Melon,
un peintre du peloton, né d'une famille de cyclistes...

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

"100ème de Tour de France", épisode pilote...

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

... quelques images du Scoopitone
"100ème Tour de France"
C l i q u e r   s u r   l e s   i m a g e s   p o u r   a g r a n d i r

Tour-004

Tour-014  87219176_o  Tour-016

Tour-029  Tour-030  Tour-031

Tour-022  Tour-023  Tour-024

Tour-025  Tour-026  Tour-027

"Le cycliste, malgré l'adversité, mène une bataille quotidienne
pour rester dans le peloton,
il en est de même pour le peintre..."

Tour-009  Tour-005  TOUR-006

Tour-007  Tour-008  Tour-012

"C'est ici une affaire de cœur, une histoire de famille, un hommage..."

 Tour-010  Tour-011  Tour-Labert-020

Cawl  TOUR-003  TOUR-002

Le Tour est plus fort, en Famille...